Partagez | 
Une forêt vivante? Dangereuse? Un nouveau cobaye?~ (Pv. Heine)
Merlin
Messages : 31
Points Hawk : 169
Date d'inscription : 12/04/2015

Feuille de personnage
Rang: 3
Réputation: 3000
Pièces d'or:

MessageSujet: Une forêt vivante? Dangereuse? Un nouveau cobaye?~ (Pv. Heine)   Mer 29 Avr - 19:57
Isolée du reste du royaume, une petite forêt aux arbres gigantesques dite magique s'était installée depuis bien des années. Selon les rumeurs, diverses créatures plus excentriques les une que les autres y vivaient. Plus ou moins grandes, effrayantes, voir dangereuses, seuls des suppositions pouvaient être faite sur la fauve de ce lieu. Les ragots s'amplifiaient à en devenir incohérents et absurdes. Les rares personnes à en revenir en vie n'osait parler de leur découverte. En vie? La bonne majorité des aventuriers disparurent. Personne n'entendit parler de nouveau d'eux. D'ailleurs quand des disparitions inexpliqués arrivaient dans des villages les plus proches (mais tout de même éloignés de la forêt), des forces inconnus et malveillantes venant de ce lieu, étaient mises en cause. L'attitude des revenants laissaient perplexes. Leur visage peint par la peur, leurs membres tremblants, leur teint pâle cadavérique, attiraient les craintes et la terreur mais aussi, la curiosité des plus téméraires.. Qui finissaient à leur tour ainsi. Les mots manquèrent pour exprimer leur expérience. Danger ou merveilles cachées?

Une journée radieuse. L'astre de feu s’élevait avec grâce dans un ciel pur. Chaque recoin du sol éclairé de ses doux rayons semblait être plus verdoyant, plus fertile que le reste. Une délicate brise s'engouffrait dans le feuillage des imposants arbres, peuplant la forêt. Les bruissements résonnaient dans cet endroit désert. Aucun être vivant sauf certains végétaux occupaient ce semblant de paradis. Il était loin d'être comme les rumeurs marmonnaient aux quatre coins de Camelot. Sans y avoir mis les pieds, le peuple le décrivait comme des bois sombres manquant cruellement de lumière, habité par des monstrueuses bêtes sauvages assoiffés de sang. Les détails donnés restaient vagues et parfois même ridicules. En apparence, la forêt semblait plutôt classique, accueillante. L'aurait on trompé? En effet, après de nombreuses recherches, la magicienne décida de s'y aventurer. Les ragots lui paraissaient donc faux face à la vision charmante de ce lieu féerique. Enfin, on ne pouvait faire confiance à des humains banaux.

A l'époque, les informations auraient été vérifiés avant de parvenir à ses oreilles mais ici.. Plutôt maintenant, elle n'avait pas d'apprenti ni de sous-fifre qui acceptait de faire le sale boulot. Si Merlin désirait tel ou tel chose, il fallait qu'elle se débrouille par elle même. Enfin, la curiosité la menait ici. Ou l'envie de découvrir des créatures rares? Si, en effet, personne n'osait s'aventurer en ces lieux ou en ressortait que rarement, ce qu'ils cachaient un secret? La curiosité, le désir de connaissance, l'ennui conduisaient ses pas à travers la nature sauvage. Ses hautes bottes eurent l'utilité de protéger la délicate peau pâle de ses longues jambes des ronces. Aucun chemin n'était tracé à l'avance. Merlin se le traçait donc d'elle même. Pourquoi s'embêter avec d'inutiles herbes? Celle ci ne pensait pas. Non pas que la magicienne s'était pris d'une soudaine affection pour les êtres pensants mais elle n'aurait aucune pitié à piétiner de vulgaires herbes, recouvrant le sol. Au moins, si la forêt dite magique, parfois vivante, l'était vraiment, elle prendrait cela comme une agression? Tant mieux. Elle commençait à s'ennuyer ferme. Il fallait bien faire bouger les choses.. D'une manière ou d'une autre.

Son regard doré examinait la moindre partielle, le moindre détail de son environnement à la recherche d'un indice, la menant à son but, plutôt vague pour le moment. La prochaine fois, elle penserait à se renseigner d'avantage ou engager une personne pour aller en repérage à sa place. Là, elle semblait simplement perdue au milieu d'un désert tropical, aucune créature à examiner, juste des végétaux et encore des végétaux, à en devenir fou. A sa dernière connaissance, elle était une magicienne à la recherche d'une occupation et non une botaniste. L'étude des espèces magiques ou non mais rares l'aidait à mettre au point de nouveau sort ou même juste l'occuper. Un soupir agacé traversa vulgairement les lèvres de la demoiselle qui se laissa tomber avec la délicatesse d'un éléphant sur un tronc. Au vu des traces laissées, une bête sauvage assez grosse et forte avait du le faire tomber. Au moins, l'humaine pouvait profiter d'un siège sale et couvert d'une matière végétale étrange. La déception pouvait se lire sur son visage alors qu'elle posa son coude sur sa jambe et ainsi appuya sa tête contre sa main, une position confortable pour lui permettre de réfléchir et échafauder un plan. Jamais, la magicienne ne rentrerait au château du roi bredouille.

Ses paupières fermés, elle semblait être une statue sans vie incorporée au paysage et à la sombre réputation de la forêt. Tout le monde la connaissait à Camelot, voir une personne paraissant à moitié morte ici, serait presque normal. Presque. Merlin faisait autrefois partie des Nanatsu. Pouvait elle vraiment périr à cause d'un simple ramassis de stupides végétaux? Une personne quelconque y croirait elle vraiment? Impossible. Pourtant, le manque total d'action énervait profondément la magicienne. Comme si une personne cachée dans l'ombre s'amusait d'elle. L'humaine détestait être manipuler par un autre, encore plus par un être qu'elle jugeait inférieur. La nature ne l'était elle pas face aux races aux apparences humanoïdes? Et encore, Merlin était une magicienne réputée dans le monde entier de Britannia! Raison de plus pour ne pas se laisser faire ni revenir bredouille. Son temps était précieux. Elle ne pouvait pas se permettre de le gâcher à tout va ainsi.
Voir le profil de l'utilisateur
Heine Rammsteiner
Messages : 169
Points Hawk : 462
Date d'inscription : 17/01/2015
Age : 24
Localisation : Au centre d'une folie angoissante.

Feuille de personnage
Rang: 5
Réputation: 500
Pièces d'or: 5 000

MessageSujet: Re: Une forêt vivante? Dangereuse? Un nouveau cobaye?~ (Pv. Heine)   Jeu 7 Mai - 10:42
LIVRE 1 - CHAPITRE N°2
« Une forêt, un cobaye, une expérience »
Heine Rammsteiner et Merlin