Partagez | 
Let's save some people [Solo]
avatar
Messages : 18
Points Hawk : 99
Date d'inscription : 29/05/2015

Feuille de personnage
Rang: 3
Réputation: 500
Pièces d'or: 4080

MessageSujet: Let's save some people [Solo]    Dim 31 Mai - 15:07
"Tirer... Tirer... Tout doucement sans effrayer..."
"C'est ainsi que se déplace les inéveillés..."
"Si vous avez une chose à faire réparer,"
"C'est vers nous qu'il faut vous tourner."
"Nos objets sont de qualités,"
"Jamais vous ne regretterez..."

La chanson raisonnait dans la vallée, alors qu'on observait un spectacle peu commun. Un Inéveillé, seul, qui tirait l'une de leurs charrettes. Nul ne savait exactement comment elle était faite, mais elles contenaient tout ce dont avait besoin un inéveillé pour travailler. En l'occurrence, l'attelage possédait une ouverture en son milieu, et le dessin représentant une enclume et un marteau indiquait clairement la profession de celui qui la tirait. Car oui, si les inéveillés ne se faisaient presque jamais voler leur précieux chariot, c'était à cause de son poids phénoménal que seuls les inéveillés supportaient... En chantonnant. Leur corps massifs permettaient à leurs voix de porter loin, et on disait que leurs choristes pouvaient faire résonner des chants sur plusieurs kilomètres pendant des heures... Des chants d'une beauté impressionnante, quand on connaissait l'apparence étrange de ce peuple.
En l'occurrence... Un inéveillé plutôt bel homme. Des cheveux gris inhabituels, et des yeux qui l'étaient également. Ce qui surprenait le plus toutefois, était les cicatrices qu'il arborait. Blesser un inéveillé n'était PAS puni par la loi. Ils étaient à la limite entre l'animal et l'être civilisé, et le fait qu'ils n'aient aucune terre aidait au fait qu'ils n'aient aucun réel statut juridique, même en Liones.
Toutefois, l'inéveillé doutait rencontrer le moindre problème. Il était grand, même pour ceux de son espèce... Surpassant de plusieurs têtes les humains environnants...
En tout cas, l'inéveillé semblait arriver près d'un village minier, et soupira de soulagement. Voilà un long moment qu'il avait épuisé sa réserve de matière première et qu'il n'avait plus rien à forger...
Il était temps de se ravitailler.

L'inéveillé tire continuellement son chariot, jusqu'à arriver au centre du village, près de la mine. Le meilleur endroit pour acheter du matériel... Et également l'un des rares endroits où un inéveillé tel que lui pouvait espérer avoir un semblant de tranquillité. Dans les mines, un bon équipement signifiait que l'on restait en vie plus longtemps et que l'on travaillait plus efficacement. Avoir un inéveillé qui regarde son équipement permet de s'assurer qu'il n'y ait pas d'avarie ou de problèmes.
C'est donc avec cet esprit marchand que le jeune homme tirait gaiement sa charrette... Avant de voir la foule amassée à l'entrée de la mine. Vu la clameur c'était quelque chose de grave. Un éboulement ?
L'inéveillé leva donc un peu sa voix douce et grave.

"Y-a-t-il... Un problème... Braves gens... ?"

Tout le monde se retourna vers le colosse. Sa stature et ses bras imposants... Le maire, un petit bonhomme gras et adipeux les observa un instant avant de lui faire signe d'approcher.

"Exactement le type de personne dont nous avions besoin."

L'inéveillé haussa les sourcils. Hola... Pour que le maire soit aussi... Tolérant... C'est que la situation était grave.
Puis l'inéveillé vit l'entrée de la mine et jura. Effectivement, il voyait ce qui n'allait pas. L'entrée s'était effondrée et les gravas étaient énormes. Le temps que des Chevaliers sacrés viennent, et la situation aurait changé. Et même s'ils venaient, ce qui étaient loin d'être sûr avec la situation actuelle... Leurs pouvoirs n'étaient pas souvent faits pour la précision.
Le colosse secoua donc la tête faisant craquer son crâne...

"Poussez vous... Je vais commencer à déblayer..."

Dis le colosse paisiblement, commençant à plonger sa main dans les débris. Sa peau, dure comme du cuir, ne ressentait pas des masses les pierres, et il commença à les soulever, suivant les indications et les conseils des maîtres ingénieurs. Gray se contenta d'obéir, telle une machine d'une efficacité remarquable. Les humains des alentours observèrent le spectacle ébahi. Certains avaient déjà vu des cortèges d'inéveillés tirant leurs charrettes. Mais pour les autres, c'était la première démonstration de force de ce peuple qu'ils voyaient. Heureusement que de tels individus étaient pacifiques... Car sinon, cela aurait posé de gros problèmes.

"Creuser... Dans les Rochers...
C'est ainsi que des vies seront sauvés...
Le destin est une roue...
Mais cela ne veut pas dire qu'il faut tomber dans le trou.
"

Le colosse continuait également à chanter, des chansons étranges et apaisantes, parlant de destins et de continuité.

Petit à petit, les gens approchaient. Une chaîne se forma afin d'éviter qu'une trop grosse pile ne se forme et gêne le colosse dans son travail... Qui avançait rudement bien. Précisément, et rapidement. En même temps, c'était ce que l'on attendait d'un inéveillé...
Quand Gray commença à ralentir au bout d'un moment.

"Excusez moi... Mais je n'ai pas encore pu boire de la journée... Pourrais-je ?"

Puisque le colosse était la meilleure chance que le village ait de revoir la majorité de sa population, on fit rapidement amener un baril d'eau... Que le colosse saisit d'une main avant de le boire d'une traite.
Un grand GLOUMPS, sonore.

"Merci bien. Je m'y remets dès à présent."

Rapidement, le colosse dut quand même s'arrêter afin de vérifier s'il creusait toujours dans la bonne direction, en suivant les indications des différents chefs de sections. Quelques corps avaient malheureusement été trouvés, mais ceux-ci étant très peu nombreux...
On amena rapidement des poutres, afin de reconsolider le tunnel, au moins le temps de l'extraction des mineurs.
Quand soudain, Gray entendit du bruit... Sous lui.
Il se retourna donc vers ses compagnons d'infortunes, afin de demander s'ils savaient où percer afin d'atteindre plus vite les voix.
Ceux-ci répondirent par l'affirmative, en montrant un énorme rocher. Le colosse hocha la tête, avant de ressortir de la mine, et d'aller à son chariot... Avant de ressortir avec son marteau de forge. Résistant et efficace. Tout ce qu'il demandait.
Et le colosse frappa, encore et encore le rocher. Le fissurant... Avant de le casser. Derrière ? Les mineurs qui avaient suivis les consignes de sécurité et s'étaient donc réfugiés ensemble en sécurité.

Excepté si on en croyait le tremblement que tous ressentait.

"Passez en premier... Je bloquerais trop le passage."

Fit le colosse. Il pensait surtout au lynchage qui l'attendait si jamais il ressortait et non les mineurs.
Ces derniers ne se firent pas prier, et commencèrent à courir... Avec Gray qui se dépêchait comme il pouvait dans ce trou qui n'était pas vraiment conçu pour la course avec un corps aussi massif...
C'est ainsi que 3 mètres avant la sortie, Gray se mit à courir pour éviter que les rochers ne tombent sur lui.
Car oui, chose étonnante, les Inéveillés savent courir et sauter. Simplement, leur masse est telle que généralement, ils causent des dégâts et préfèrent donc éviter. Toutefois, en cas de nécessité, un inéveillé peut atteindre une vitesse de pointe correct...
Mais vous entendiez alors des Bongs sonores et bruyants à cause des chocs. 400 Kilos qui commençaient à courir, oui cela faisait du bruit.
Et dans sa tête, Gray ne parlait pas avec la lenteur qu'il faisait exprès de feindre. Il pensait à juste titre, et à vitesse grand V :

#merdemerdemerdemerde#

Car l'éboulement était bien sur ses talons... Quand il sortit inextremis de la mine. Cette fois-ci le second éboulement avait refermé cette veine-ci. Heureusement que la mine avait plusieurs carrières et que les mineurs pouvaient donc continuer de travailler...
Gray était toutefois content d'avoir sauvé les mineurs.

"En remerciement, je ne vous demanderais qu'un simple service : accepter de me vendre des matières premières pour ma forge, et me laisser prendre de ces délicieux cailloux...."

Tout le monde s'étonna sur le "délicieux caillou". Gray expliqua brièvement que son espèce mangeait de la pierre et des rochers. Des minéraux. Cela expliquait peut-être leur poids...
En attendant, les villageois acceptèrent de bon coeur. Après tout, ils avaient une sacrée dette envers le colosse... Peut-être que les Inéveillés n'étaient-ils pas tous mauvais ?

Gray prévint qu'il allait se remettre en route à l'aube.... Ce qu'il fit, laissant dans l'esprit des gens, au moins pour un temps une autre image des Inéveillés... Ainsi qu'un message pour l'aubergiste.

Car quoi de mieux pour transmettre les messages qu'un marchand errant ? Les Inéveillés étant de surcroît peu appréciés, on les surveillait d'autant plus certes, mais également, on avait du mal à croire qu'ils s'associent à des gens en dehors de leur communauté...

Car oui, le colosse n'était pas venu dans ce village sans raison. L'aubergiste était le relais de la Révolte dans le coin. Ce que Gray lui avait transmis était simplement une lettre d'accréditation quelque sorte, puisqu'il était devenu l'un des messagers, certes au bas de l'échelle, de la Révolte.

Pour ceux qui se demandent où a dormi Gray, c'est contre son chariot, sous une grosse couette. (Vous imaginez le bestiau monter à l'étage ?)
Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le solo auto-assurer
» Escalade Solo Intégral
» nouveau a c'e solo la roma
» Solo = barjo???
» solo par le haut


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: